Aller au contenu principal

Une réalisation du CDEACF

CDEACF

La compétence numérique est la capacité d'utiliser un ordinateur ou une autre technologie pour s'informer, pour organiser et analyser l'information et pour communiquer. Cela signifie être capable de trouver des informations sur Internet, d'échanger des messages par courriel, de rechercher un emploi, d'écrire grâce à un clavier d'ordinateur, de rentrer des données. C'est aussi être capable de s'adapter à un logiciel ou un environnement informatique propre à une entreprise ou un métier.

Comment définit-on la compétence en informatique?

La compétence en informatique est la capacité à utiliser de manière confiante et critique les technologies numériques. Elle consiste en :

  • Utiliser l'ordinateur et d'autres technologies numériques pour chercher, organiser, évaluer, produire, échanger et communiquer de l'information via Internet;
  • Utiliser les principales applications informatiques (traitement de texte, feuilles de calcul, courriels, bases de données, etc);
  • Comprendre les enjeux entourant la validité, la pertinence et la fiabilité de l'information disponible sur Internet;
  • Utiliser de manière responsable et éthique les technologies numériques.

 

Comment peut-on développer et améliorer cette compétence?

À l’éducation des adultes, la compétence en informatique et technologie numérique se développe idéalement par le biais de situations d’apprentissages ayant un lien direct avec la réalité de l’adulte.

Les environnements informatiques et les logiciels de bureautique constituent le corpus habituellement défini dans les programmes d’études sur lequel les apprentissages s’effectuent. Par environnements informatiques, il faut comprendre les systèmes d’exploitation et l’environnement physique. Pour leur part, les logiciels de bureautique comprennent le traitement de texte, le tableur, la messagerie électronique et le navigateur Internet.

Aux environnements et logiciels énumérés pour les centres d’éducation aux adultes, les organismes communautaires sont des lieux désignés pour l’apprentissage des diverses applications et objets technologiques qui meublent le quotidien de l’adulte. Par exemple : le guichet automatique, les bornes interactives, les téléphones intelligents, les calculatrices scientifiques, les thermostats numériques de chauffage et les systèmes d’alarme résidentiels, les répondeurs téléphoniques, les télécommandes, etc.

La formation en entreprise vise l’acquisition et/ou le développement de compétences liées au travail de l’employé. Les situations et les objets d’apprentissage qui y sont traités sont toujours concrets et en lien direct avec les fonctions de l’employé. Il peut s’agir d’une initiation ou d’une mise à niveau de base en informatique, d’une formation d’appoint élevant les compétences de l’employé sur une technologie qu’il a à utiliser ou une préparation en vue d’une promotion ou d’un nouvel emploi.

Comment peut-on mesurer l’atteinte de cette compétence?

On distingue deux types d’évaluations : l’évaluation en aide à l’apprentissage (évaluation formative) et l’évaluation en reconnaissance des compétences (évaluation sommative). Dans tous les cas, l’évaluation doit être présentée sous la même forme que les apprentissages qui l’ont précédée : une approche par situations d’apprentissage demande une évaluation par situation. Toutefois, dans certains cas, une portion de l’évaluation pourra porter sur des connaissances déclaratives (examen traditionnel).

Selon l'échelle de complexité du BACE, l'utilisation d'un ordinateur dans le cadre de l'emploi est évaluée selon cinq niveaux. Voici les cinq niveaux de l'échelle de complexité :

Niveau 1 : Tâches requérant seulement l'utilisation élémentaire d'un équipement contrôlé par ordinateur. L'utilisation de l'ordinateur se limite à quelques commandes de base et ne requiert pas une connaissance du logiciel. Autres caractéristiques de la tâche Le nombre des étapes à mémoriser est limité. La tâche relative à l'utilisation de l'ordinateur ne varie pas d'un cas à un autre.

Niveau 2 : Tâches exigeant l'utilisation de plusieurs fonctions courantes des logiciels, telles que la simple mise en page d'un texte ou la recherche unidimensionnelle dans une base de données. Utilisation des logiciels pour un nombre limité de fonctions; saisie des données dans une structure préétablie; conversion des fichiers d'un format à un autre; production de lettres et de notes de service suivant des formats standard. Autres caractéristiques de la tâche Le logiciel a été installé par quelqu'un d'autre et est utilisé selon les valeurs par défaut.

Niveau 3 : Tâches requérant de multiples opérations et l'utilisation d'une grande variété de fonctions des logiciels ou options. Autres caractéristiques de la tâche Les utilisateurs sont peut-être tenus d'installer le logiciel, de définir l'interface selon ses besoins et, au besoin, de configurer le logiciel et l'équipement. Le travail peut être automatisé en créant ou en utilisant des macros, des modèles ou des messages informatisés. Les tâches sont plus variées qu'au niveau 2, et requièrent éventuellement des essais et des résolutions de problèmes pour obtenir les résultats voulus.

Niveau 4 : Tâches complexes exigeant éventuellement que l'utilisateur choisisse le logiciel qui convient le plus à son travail. Tâches requérant de multiples opérations et une utilisation considérable des fonctions et caractéristiques des logiciels. Tâches requérant l'utilisation intégrée de plusieurs progiciels pour mener à bien son travail. Gérer un réseau existant. Ajouter/modifier des comptes d'utilisateur; assurer la mise à jour et la gestion des systèmes. Autres caractéristiques de la tâche Les utilisateurs sont peut-être tenus de faire appel à certaines caractéristiques ou options peu utilisées des logiciels pour accomplir certaines tâches.

Niveau 5 : Tâches impliquant l'évaluation des besoins en technologie de l'information, la sélection de solutions judicieuses en matière d'informatique et de logiciels, et l'évaluation des résultats. Tâches requérant une connaissance spécialisée des logiciels et des systèmes de technologie de l'information afin de concevoir et d'écrire des programmes informatiques personnalisés à des fins spécifiques.

Référence : Ressources humaines et développement des compétences Canada, http://www.rhdcc.gc.ca/fra/competence/ACE/outils_soutiens/outils_public_cible/generale/guide_interpetation_tout.shtml#a67

Je clique, tu pitonnes, nous textons…
Otto et Ninon veulent célébrer leur nouvelle promotion en conviant leurs amis à une petite fête. Ils profitent de l’occasion pour s’acheter un nouvel ordinateur et s’inscrire au service de facturation en ligne offert par le site Web de leur banque. De son côté, Jean Beth doit maintenant opérer la caisse enregistreuse du dépanneur « Au Castor du Coin » et aussi régler un problème avec la balance électronique qui ne semble pas donner la bonne mesure des aliments pesés.

 

À travers ce petit parcours simple, vous pourrez répondre à quelques questions faisant appel à votre compétence en usage de l’informatique et des technologies numériques.
Résultats obtenus: 102
Résultats obtenus: 5